Première convocation de la maîtresse…

Tout commence par un vendredi soir banal où nous récupérons notre petit boy à la sortie de l’école primaire. Direction la maison pour un goûter vite pris et c’est reparti pour l’entraînement de Judo. C’est assez speed le vendredi soir depuis la rentrée des classes, il y a 3 semaines seulement…

Le week-end se passe tranquillement, dans la joie et la bonne humeur jusqu’à l’heure fatidique de 14h le dimanche et la fameuse question à mon fils : « Tu as des devoirs pour Lundi ? ».

La tête de mon fils ne présage rien de bon, je le connais par cœur, (normal me direz-vous), il en a fait une ! Je regarde donc l’agenda, il a bien des devoirs, rien d’anormal. Viens maintenant le tour du fameux cahier de liaison et là, surprise ! Un petit mot (c’est l’expression hein car il y avait bien un pavé) de la maîtresse pour nous demander de lui proposer des dates de RDV, car Rafael avait été exclu des petits groupes en classe et son comportement pose problème… Vous sentez la fin du week-end toute pourrie ?

Après un interrogatoire digne d’un commandant de police à mon fils, celui-ci ne lâche rien : mises à part quelques bêtises de bavardage ou quelques poussettes dans les couloirs, il n’a rien fait ! Innocent ! Bon, il n’y a plus qu’à attendre le RDV en espérant qu’il n’ait pas fait une trop grosses bêtises…

IMG_5857

Le jour J est enfin arrivé, nous allons nous faire gronder par la maîtresse, nous, mauvais parents. Je partais en tout cas dans cet état d’esprit là. Le ton employé dans le mot du cahier de liaison ne laissait guère de doute. Direction l’école avec ma femme, on s’imagine déjà le pire. Arrivée à l’école, la maîtresse nous attend, pas le temps de gamberger, la pression monte ! Après quelques phrases de politesse le temps de monter dans la classe, c’est parti !

« Je vous ai convoqué afin de faire le point sur votre fils Rafael… »

Alors voilà en résumé le discours de notre « super » maîtresse (vous comprendrez pourquoi ce mot à la fin de ce billet) de CP : « Votre fils est un peu trop bavard en classe, un peu bougeon mais ce n’est pas de sa faute, il est en avance ! » Quoi !!!!! mon fils en avance, j’ai failli exploser de rire, la pression qui retombe surement… Et puis j’imagine déjà sa mère en sortant de l’école : « Mon fils avocat, qu’est-ce que je l’aime ! ».

Et la maîtresse de finir : « Je n’irais pas jusqu’à dire qu’il a des problèmes de comportement, mais il faut qu’il apprenne à se canaliser » ouf ! Je ne peux tout de même m’empêcher de lui demander pourquoi ce ton sur le mot du cahier de liaison et le « son comportement pose problème », mais la réponse fut brève : « Les mots écrits peuvent être mal interprétés… » mouais… Une journée où mon fils avait surement dû se transformer en diable, je connais !

Pour finir, Rafael sera dans la classe avec un groupe de 4-5 élèves « moteur » et aura des heures entre midi et deux pour apprendre à mieux se canaliser, parfait !

Je ne sais pas vous mais moi, je l’adore la maitresse de mon fils ! 😊

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s