Grossesse : Des idées reçues… Mais pas que !

Dès le début de la GROSSESSE (et vraisemblablement jusqu’à la fin des temps…), les femmes ont très vite tendance à se poser un milliard de questions à la seconde. Pfiouuu, c’est usant ! Mais loin d’être des plantes vertes greffées au canapé contrairement à ce que l’on voudrait faire penser, les SUPER-DADDY des temps modernes eux aussi, se triturent les MENINGES.

Les femmes sont capables de faire plusieurs choses à la fois…

VRAI. Inutile de le nier, sur ce point-là, on aura toujours une longueur d’avance sur vous. Bah oui, alors que vous serez encore en train de comprendre comment machiner ce pu*** de bord*** de body à la noix, Madame sera tranquillement en train d’allaiter Bébé d’un sein fringant, tout en faisant des mots croisés puissance 4, le téléphone vissé à l’oreille (Dieu, que belle-maman est bavarde!) et le regard plongé dans une rediff’ de Grey’s Anatomy (oui, belle-maman, on ne l’écoute pas trop finalement…). En bref, avec la théorie de l’évolution, votre petite chérie pourrait, dans quelques millénaires, posséder une centaine de bras tentaculaires alors que vous… devrez vous contenter d’un moignon.

Une femme enceinte a une libido exacerbée…

VRAI et FAUX. Ici, c’est un peu comme la roulette russe. A voir si la Fée Tabatha s’est penchée sur votre berceau ou pas à la naissance. Blague à part, votre compagne est une boule d’hormone au bord de l’explosion, et côté câlinous sous la couette, soit ça passe, soit ça casse ! Mais non, ne soyez pas déçu cher Papa. Promis, même si Madame joue les répliques parfaites de l’iceberg du Titanic, elle aura quand même du monde au balcon… Respectez-la et… tenez bon moussaillon !

Ma femme est enceinte, je vais grossir… 

FAUX. Enfin pas nécessairement. Je vous rappelle que c’est votre amoureuse qui est enceinte, pas vous. C’est elle qui mange pour deux du Nutella-Tartiflette à 4 heures du mat’, pas vous. Pourtant, c’est connu, nombreux sont les hommes a prendre du poids pendant la grossesse de leur épouse. Une réaction physique ? Sans doute liée au stress… Ou à l’oisiveté ! Franchement, à la voir avachie sur le sofa, son pot de glace Haagen Dasz cloué sur le bidou, le paquet de chips à portée de sa main boudinette, la zapette (et la clochette…) à la main, vous l’enviez quand même un peu, non ?

Je ne me sentirais vraiment père qu’à la naissance de mon enfant… 

VRAI ou FAUX. Ici, aucune généralité. L’adage veut qu’une future maman se sente pleinement investie dans son rôle dès les prémices de la grossesse. Soit. Mais même si un futur papa ne porte pas physiquement un enfant, rien ne l’empêche d’exprimer pleinement son sentiment naissant de paternité. Soyez présent pour votre femme, accompagnez-la dans la mesure du possible dans chacun de ses rendez-vous médicaux ou dans ses séances shopping/layettes, participez à des cours d’haptonomie… et aussi à l’accouchement ! Vous verrez, la paternité va très vite vous coller à la peau !

Avec un bébé, je n’aurais pu de vie sociale… 

FAUX. Non mais franchement… Vous le faites exprès ? Arrêtez un peu de tout diaboliser. Soit vous n’êtes pas encore papa, dans ce cas-là, vous angoissez pour des sornettes pondues dans votre tête par de gentils (et jaloux!) collègues de bureau, soit vous êtes papa depuis peu et là, vous ne pouvez que constater que votre vie sociale est loin d’être votre priorité. L’oreiller en revanche… Plaisanterie faite, un bébé, ça change la vie. On ne va pas se mentir, au début, l’adaptation peut parfois être violente, notamment avec la fatigue accumulée et le stress des premiers jours. Mais très vite, tout votre jolie famille trouvera son rythme et vous reprendrez, très tranquillement, votre vie sociale. La seule chose qui change vraiment ? Quelques faux-amis éternellement célib’ qui vous rayent illico de leur page Facebook. Et puis soyons francs, vous aussi aurez dorénavant tendance à chercher des potes au rayon des petits pots !

Un homme peut aussi être sage-femme… 

VRAI. Alors inutile de glousser quand Bébert du haut de son mètre 80, les muscles serrés dans une charmante blouse rose (oui, certaines maternités sont cruelles), viendra se présenter à vous le jour de l’accouchement. « Bonjour, je suis Bernard, sage-femme. » C’est comme ça, ironie du langage. Gardez en tête que c’est ce fier gaillard qui va aider votre chérie à expulser Bébé. Les moqueries sont donc peu recommandées…

Je n’ai aucun rôle à jouer dans l’allaitement… 

ARCHI-FAUX. Votre chérie a décidé d’allaiter ? Quelle jolie nouvelle ! Seulement voilà, c’est un fait, vous n’avez pas de seins. Et si vous en avez parce que vous vous êtes goinfré de pizzas au ketchup pendant neuf mois, vous aurez beau les presser comme des citrons, ils ne donneront pas de lait. Au mieux, un peu de sueur. Pas recommandé. Enfin bref, quand c’est l’heure de la tétée, vous avez l’impression de jouer les figurants de seconde zone. Alors on se bouge, et pas seulement pour perdre vos kilos en trop ! Vous pouvez tout à fait accompagner votre jolie famille au moment des repas en chantant une berceuse, en caressant la tête de votre loulou, en veillant à ce que tout ce petit monde soit confortablement installé… Votre rôle de Super-Papa-Protecteur ? Vous le jouez à merveille. Et puis tirer le lait, c’est aussi possible, ne serait-ce que pour offrir à Maman une bonne nuit de repos de temps à autre…

Un bébé, ça fait (très) souvent caca… 

VRAI. Et vous aussi si je peux me permettre. C’est fou ce que certains hommes peuvent redouter le changement de couches. On ne vous demande pas pourtant de foncer tête baissée dans une camionnette de purin ! Seulement d’y mettre les mains… Alors oui, les selles de Bébé sont très fréquentes… et aussi très odorantes. Mais vous êtes un mâle, un vrai et ce n’est pas trois petites crottes au fond de la culotte qui vont effrayer la bête, si ? Un masque à gaz, des gants triple épaisseur, un cône anti-pipi à placer sur le zizi farceur de votre petit boy et hop, vous voilà fin prêts pour une bonne dizaine de couches de caca à la journée (oui, la femme aime l’exagération…). Allez, on vous rassurer, sur ce point-là, vous n’êtes pas tout seul non plus !

Je ne suis pas capable d’habiller mon bébé… 

FAUX. OK, les posts qui circulent sur les réseaux sociaux ont tendance à vous tourner en ridicule. Pas sympa, mais on rigooooole voyons ! Alors surtout, ne vous servez pas de la mauvaise foi des femmes pour jouer les tire-aux-flancs. Vous ferez même fi des esprits tortueux de certains fabricants de layette pour habiller Bébé en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! La seule erreur qu’on vous pardonne ? La faute de goût. Elle vous rend tellement chou !

Je dois obligatoirement endosser le rôle du parent dur dans mon couple… 

FAUX. Déjà, il faut bannir l’idée vieille comme le monde qui dit que la maman câline alors que le père gronde. C’est archaïque et vide de sens. Ce n’est pas non plus très équilibré ni pour votre couple, ni pour votre enfant. Dans votre famille, chacun à sa place, son rôle, son importance. Pas de place pour la frustration. Que ce soit pour les questions d’éducation classiques ou les pépins imprévus du quotidien, préférez toujours ouvrir le dialogue avec votre chère et tendre, dans le but d’accorder vos violons. Ainsi, votre loulou sentira une osmose entre ses parents qui le rassurera et l’empêchera de jouer sur une dualité qui peut être néfaste dans le temps.

Papa, je vais devoir me plier en quatre pour mes enfants… 

VRAI. Même quand votre petite puce vous fera des yeux de chien battus pour que vous acceptiez de porter une robe de princesse Disney (avec maquillage s’il vous plaît), histoire de s’offrir du bon temps entre « copines »… What else ? Aujourd’hui, votre rôle de papa peut parfois vous effrayer. Mais vous verrez, si ce n’est pas encore le cas, que tout deviendra très vite naturel… et émouvant ! Profitez…

Mari, je vais devoir me plier en quatre pour ma femme… 

VRAI… S’IL VOUS PLAIT. Allez, je m’accorde un petit plaisir pour terminer, pour défendre toutes les mamans fabuleuses qui ont la chance d’avoir des papas et des compagnons fabuleux à leurs côtés. Alors n’oubliez jamais Messieurs… Femme Happy, Femme à moitié dans…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s